Pierre Gandon

Carrière de Pierre Gandon

Pierre Gandon est né le 20 janvier 1899 à l'Haÿe les roses (Val de Marne), décédé le 23 juillet 1990 à Lorrez le Bocage en Seine et Marne.

Il était le fils de Gaston Gandon, graveur à l'institut de gravure de Paris. Gaston Gandon a aussi gravé plusiurs timbres pour l'étranger mais seulement deux pour la France : le premier timbre burelé avec le 50 F Avion survolant Paris en 1936 et dessiné par Achile Ouvré (YT PA15) et la cathédrale de Strasbourg en 1939, dessiné par André Spitz (YT443)

Pierre Gandon fréquente très tôt l'école Estienne qui porte le nom d'une célèbre famille d'imprimeurs français du XVI ème siècle. De cette école sont issus aussi d'autres graveurs tels que Piel, Decaris, Combet, Becquet et Betemps. Leurs maîtres étaient Laguillernie, Laurens, Cormon et Dezarois. 

Durant la première Guerre Mondiale il a servi dans l'aviation, en 1919 il était à Bruxelles et c'est là qu'il a fait connaissance des Editions du Nord pour lesquelles il illustrera plusieurs ouvrages.

Ensuite il entre à l'école supérieure des Beaux Arts à Paris et en 1922, à l'âge de 23 ans, il obtient le Prix de Rome de gravure pour son "Prométhée" - gravure en taille douce du personnage mythique. 

En 1926 il obtient le Prix de la ville de Paris, médaille d'or des artistes français en 1937. Plusieurs de ses oeuvres sont exposées au Musée du Luxembourg et au musée d'Art Moderne.

 

Pierre Gandon et sa pipe

Pierre Gandon et sa pipe

Mais cet artiste ne commence pas immédiatement sa carrière par la réalisation de timbres postes. 

Après avoir dessiné et peint plusieurs tableaux, au crayon ou à la peinture il se consacre à l'illustration et à la décoration de nombreux ouvrages pour des auteurs comme Georges Sand, Stendhal, André Maurois...Lors de l'exposition internationale de 1937 il ralise une immense fresque de 500m, ce qui le fait remarquer.

Son premier timbre dessiné pour la France fut celui de Jacques Cartier (75c et 1F50), gravé par Ouvré. Pierre Gandon a avoué qu'il ne possédait pas de portrait de ce célèbre navigateur de son vivant. Pour la circonstance il s'est inspiré de son propre portrait, grimant et habillant son personnage à la mode de l'époque.

1934 - Jacques Cartier - gravure au burin

Jacques cartier gravure gandon

Entre les années 1939 et 1942 il réalisa les gravures de plusieurs timbres du Maroc dessinés par Josso.

En 1941, à la suite d'un concours il dessine et grave son premier timbre : "la femme indigène" pour le Dahomaey. La même année la direction des postes françaises le sollicite pour graver le timbre des armoiries de Reims dans la série des blasons. Pour lui c'est le départ car ensuite il créa plus d'un millier de timbres dans le monde entier.

La même année il réalise un panneau peint dans la salle de technologie de l'Ecole Nationale Professionnelle de Saint-Ouen.

1941 - Femme indigène du Dahomaey

 

Mini1941 dah0141

 

P.Gandon a ajouté : "Mon modèle, la bonne sénégalaise d'un de mes amis qui pour la circonstance avait mis son couvre-chef exotique"

1945 à 1980 - Les timbres courants de l'artiste

Le nom de cet artiste prestigieux est bien entendu rattaché à la Marianne des barricades qui porte son nom mais aussi à deux autres timbres d'usage courant : la Sabine choisie par Valéry Giscard d'Estaing et ensuite la Liberté choisie par François Mitterrand. Il possédait une certaine sûreté dans l'accomplissement de son travail de gravure à tel point que pour graver le poinçon de la Liberté les services de la poste lui avait confié quatre blocs d'acier doux, il en grava un seul et retourna les trois autres vierges. c'était l'un des meilleurs burins de son époque.

Marianne
Sabine
Liberte

Il a gravé des poinçons à partir de maquettes réalisées par Lemagny, Pelletan, Eric et Lengellé, mais ces derniers sont signés par Piel, Cortot ou Mazelin.

Il a travaillé aussi pour les Ateliers de Presse Marinoni et dessina ou grava plusieurs vignettes commémoratives pour des industries privées.

En 1980 Pierre Gandon écrit : "Je termine en ce moment le 2ème acier du tableau de Le Nain. J'ai aussi une maquette à faire pour la France : le portrait de Soeur Anne Marie Javouhey. Elle vivait au XVIIIème siècle..."

Mais au ministère certaines personnes délaisse un peu les commandes qui lui sont attribuées et c'est Pierre Forget qui réalisera le timbre qui sera émis en 1981.

Anne marie javouhey

1981 - Timbre d'Anne Marie Javouhey de Pierre Forget - YT 2150

Son dernier timbre a été réalisé pour la France à l'occasion de la journée du timbre de 1983 :" l'homme dictant une lettre, d'après Rembrandt".

 

1983 - "Homme dictant une lettre" d'après Rembrandt

Journee timbre 1983

Il a obtenu le grand Prix de l'Art Philatélique Français en 1953 pour le timbre français "Haute Couture", en 1955 pour le timbre "Jeune fille de Bora-Bora" en  Océanie, en 1961 pour le timbre "Les joueurs de carte" de Cézanne, en 1964 pour le timbre français "Les joueurs de carte de Cézanne", en 1962 pour "La corbeille de Yaté" en Nouvelle Calédonie, en 1966 le Prix des pays d'expression française pour "Le pont de liane" de la Côte d'Ivoire, le Prix Europa en 1959.

Il fut encore primé trois fois pour le plus beau timbre du monde, lui même écrit : " J'ai en effet obtenu trois fois le prix du plus beau timbre du monde mais c'est le ministère des P.T.T. qui a "obtenu" ces prix sous forme de médailles d'or, une fois en Italie et 2 fois aux USA. Je ne sais pas quels sont les timbres qui ont été choisis."

 

Il fut élevé à la dignité d'Officier de la Légion d'Honneur pour ses services rendus à l'Administration des Postes, Officier du Mérite Postal, Chevalier du Tastevin, Commandeur du Nicham-Iffikhar, Chevalier de l'Ordre de Saint-Charles de Monaco, Président de l'Association DEL.SC (Dessinateurs-Graveurs.)

Pierre Gandon n'était pas seulement dessinateur et graveur mais c'était aussi un collectionneur, sa collection de papillons dont il était très fier, comprenait des milliers de spécimens soigneusement épinglés et étiquetés. L'ornithologie était son autre passe temps, il aimait écouter le chant des oiseaux qui lui procurait un moment de détente. 

Hommage lui fut rendu par la France en émettant pour la journée du timbre de 1995 une Marianne représentant la République de 1945. La Principauté de Monaco édita en 1997 un timbre et un bloc essais de couleur représentant le Sceau Princier réalisé par P.Gandon en 1951.

1995 - Journée du timbre

Marianne gandon 50ans 2934

2015 - Commémoration de la Libération de 1945

En 2015 la poste française émet un bloc pour commémorer la Libération de 1945.

Ce bloc représente les trois émissions les plus symboliques :

- La Libération de l'Alsace et de la Lorraine

- La Marianne de Gandon

- La Marianne de Dulac

1945 liberation 2015

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Date de dernière mise à jour : 24/01/2017